Étang de chasse à vendre

A vendre
540.600 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 48 hectares, Theillay

Theillay
48 hectares
Vendu
Prix sur demande *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse avec enclos cynégétique, 37 hectares, Neung-sur-Beuvron

Neung-sur-Beuvron
37 hectares
Vendu
519.400 € *

*honoraires d’agence inclus

Belle propriété de chasse et d’agrément, 10 hectares, Vouzeron

Vouzeron
10 hectares
Sous compromis
954.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 38 hectares, Lamotte-Beuvron

Lamotte Beuvron
38 hectares
Vendu
4.515.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse de prestige, 98 hectares, Lamotte-Beuvron

Lamotte-Beuvron
98 hectares
Vendu
2.205.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 174 hectares clos, Sud Sologne

Sud Sologne
174 hectares
Vendu
1.254.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 66 hectares, la Ferté-Saint-Cyr

La Ferté-Saint-Cyr
66 hectares
Vendu
Prix sur demande *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 120 hectares, 3 étangs, Isdes

Isdes
119 hectares
Vendu
498.200 € *

*honoraires d’agence inclus

Longère solognote, 2 hectares, Sologne des étangs

Sologne des étangs
2 hectares
Vendu
1.390.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 97 hectares, Salbris

Salbris
97 hectares
Vendu
Prix sur demande *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 610 hectares, Rambouillet

Rambouillet
610 hectares
Vendu
1.995.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse et d'agrément, 53 hectares, Sud Sologne

Sud Sologne
53 hectares
Vendu
1.290.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de Chasse surplombant étang de 17 hectares, Sologne

Sologne des étangs
68 hectares
Vendu
2.310.000 € HAI *

*honoraires d’agence inclus

Exceptionnelle propriété de chasse, 186 hectares, Sainte Montaine

Sainte-Montaine (18)
186 hectares

Qu'est ce qu'un étang de chasse?

Un étang de chasse est une étendue d’eau, peu profonde, située dans une cuvette naturelle ou artificielle. En dessous de 1000 m2 l’étendue d’eau est plutôt qualifiée de mare, au dessus, il s’agit d’un étang. 

Le propriétaire de l’étang est celui du terrain submergé. Celui-ci détient non seulement le droit de pêche sur l’étang, mais aussi le droit de chasse. 

Il existe de nombreux types d’étangs, mais les plus fréquents sont la tourbière, la gravière ou encore l’étang artificiel pouvant être vidangé. 

Les étangs sont des lieux exceptionnels par la biodiversité qu’ils abritent : non seulement du gibier d’eau (sarcelles, oies, poules d’eau, bécassines, colverts ou pilets, barges…) mais aussi des poissons (gardons, truites, brème, carpes etc.). 

Concernant le droit de pêche : la seule restriction concerne les étangs en eaux libres (lié à un cours d’eau) puisque pour y pêcher le propriétaire doit détenir une carte de pêche et est tenu de respecter les dates d’ouverture et de fermeture. Sur un étang dit en eaux closes il est possible de pêcher toute l’année.

Les conditions d’exercice du droit de chasser sur un étang privé ne présentent aucune exception par rapport au droit de chasser en forêt : permis de chasser valide, et attestation d’assurance demeurent obligatoires.

Où y a-t-il le plus d'étangs de chasse?

La plupart des étangs sont artificiels, par conséquent on retrouve ce type de plan d’eau sur tout le territoire, tant sur d’immenses domaines de chasse que sur des parcelles plus petites. 

Acheter un étang de chasse est donc possible partout en France !

Malgré tout, certaines régions restent particulièrement réputées : la Sologne en premier lieu et particulièrement la région de la « Sologne des étangs » (formée par le triangle Neung-sur-Beuvron, Saint-Viâtre, et Marcilly-en-Gault) mais aussi la Dombes, la Brenne, ou encore le Limousin qui sont également des territoires incontournables pour les amateurs de gibier d’eau. 

Toutes ces régions ont en commun de présenter une nature de sol imperméable, ainsi que de faibles pentes, topographie favorable à la construction d’étangs.

Les propriétés à vendre avec étang

A vendre
540.600 €

Propriété de chasse, 48 hectares, Theillay

Theillay
48 hectares

Acheter un étang de chasse : combien ça coûte ?

Si de nombreux étangs de chasse sont à vendre chaque année, il y a tout autant de passionnés prêts à les acquérir ! Tout comme les domaines de chasse, les étangs de chasse sont en effet extrêmement recherchés, ce qui contribue au dynamisme du marché. 

Le prix d’un étang varie autour de 20 000€ l’hectare, parfois plus pour des ensembles présentant une grande qualité cynégétique.

5 critères majeures impactent le prix d’un étang de chasse : la localisation, l’environnement, la superficie, l’état du bien et de ses installations et la qualité du biotope.

  • La localisation


Comme pour n’importe quel territoire de chasse, la proximité des grandes villes, et notamment de Paris impacte fortement le prix de vente d’un étang de chasse. En ce sens les étangs de chasse suivent la logique du marché immobilier local. 

La seule exception concerne les étangs de chasse situés sur les couloirs principaux et secondaires de migration du gibier de passage. La localisation sur les couloirs de traversée des oiseaux migrateurs (grive, palombe…) peut impacter très localement les prix des étangs de chasse. 

  • L’environnement


L’environnement joue évidemment beaucoup : l’existence de nuisances à proximité du bien (parc de loisirs, usines, nuisances sonores dues à une autoroute…) sont souvent rédhibitoires pour les acquéreurs qui souhaitent chasser en toute quiétude sur leur étang. 

  • La superficie


Contrairement aux idées reçues, un étang dont la superficie est supérieure à 10 hectares se vendra proportionnellement moins cher qu’un étang plus petit. Cela s’explique par le fait que les grands étangs sont plus difficiles à chasser, et nécessitent un important budget d’entretien. Il existe donc un seuil idéal à ne pas dépasser. 

  • L’état du bien et ses installations


Un étang correctement géré, régulièrement vidangé, aux berges et aux roselières entretenues se vendra rapidement et à un bon prix. A l’inverse, un étang envasé, aux berges affaissées et dangereuses, sera proposé à un prix plus faible mais il faudra prévoir de coûteux travaux d’aménagement. La visibilité sur l’étang, qui dépend de sa configuration mais aussi de son entretien, est aussi un critère privilégié par les chasseurs. 

Les infrastructures comme le système de vidange ou l’état des grilles à poisson, la présence d’un pont pour rejoindre les îlots, ou encore l’existence d’une hutte permettant de chasser la nuit, impactent évidemment le prix de l’étang de chasse. 

La hutte de chasse

Depuis la loi Voynet de juillet 2000, la chasse de nuit est autorisée dans les 27 départements dans lesquels elle était traditionnellement pratiquée. Mais cette autorisation s’est accompagnée d’un recensement strict des tonnes de chasse (ou huttes dans le Nord de la France). 14 500 installations ont été répertoriées et immatriculées, dont 12 000 sur des propriétées privées. 

Ce nombre est considéré comme figé, par conséquent il n’est plus possible d’immatriculer une nouvelle tonnes, et donc de pratiquer la chasse de nuit en dehors de ces installations listées. Pour cette raison les étangs disposant d’une hutte se vendent bien au-dessus du marché local. 

  • La qualité du biotope


Évidemment la qualité cynégétique de l’étang de chasse est un critère déterminant pour en fixer le prix. Comme la présence de gibier est intrinsèquement liée à la végétation présente sur l’étang, c’est évidemment le biotope complet de l’étang qu’il faut prendre en compte.

NOUS CONTACTER

Précisez-nous votre projet

*Les champs comportant un astérisque (*) sont obligatoires afin que nous puissions traiter correctement votre demande. 
Conformément au RGPD, en soumettant ce formulaire, vous acceptez que vos informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de votre demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si vous le souhaitez. Vous acceptez également d’être inscrit sur la liste d’envoi de biens correspondant à vos critères ainsi qu’aux communications (Newsletters, courriers) de Dannaud Immobilier.
Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition à vos données quand vous le souhaitez. 

Pour plus d’informations : voir la Politique de confidentialité. ou contactez contact@dannaud-immobilier.fr

Nos conseils & articles à lire

Acheter une forêt : 4 points essentiels

Natura 2000 : contraintes et réglementation en Sologne

Étangs de chasse : quelles sont les contraintes liées à la Loi sur l'eau ?

Les questions à se poser avant d'acheter une propriété de chasse en Sologne

4 raisons d'acheter une propriété de chasse en Sologne

10 conseils pour entretenir votre propriété de chasse

5 étapes pour bien vendre sa propriété

Quel est l'entretien d'un étang de chasse ?

Différentes réglementations encadrent l’entretien d’un étang de chasse, et notamment la loi sur l’Eau et le Code de l’Environnement. 

Pour éviter de devoir réaliser des vidanges, voire des curages trop fréquents, il est possible d’adopter un entretien préventif simple. 

Il faudra par exemple : 

  • limiter le dépôt de matières organiques au fond ou à la surface de l’étang 
  • limiter l’usage d’engrais autour de l’étang pour éviter que le ruissellement des eaux de pluie ne draine ces substances vers l’étang et n’engendre un déséquilibre du biotope
  • ajouter éventuellement des bactéries pour limiter le développement de la vase et la prolifération d’algues filamenteuses etc.

Toutes les opérations sur la végétation autour de l’étang de chasse (débroussaillage, désherbage, élagage) devront être réalisées à l’automne et à l’hiver afin de ne pas perturber les animaux pendant leur saison de reproduction. La réfection des berges fait aussi partie de l’entretien classique de l’étang. 

Veiller à la biodiversité de l’étang de chasse fait aussi partie de son entretien : il faut à la fois éviter que la stagnation de l’eau ne cause de maladies épizootiques, mais aussi empêcher le déversement de produits chimiques. Ainsi, l’utilisation de produits phytosanitaire est interdite dans un périmètre de 5 mètres autour de l’étang, afin d’éviter toute pollution chimique. La couleur et l’odeur de l’eau, la présence de lentilles d’eau à la surface ou d’animaux morts sont des signes que l’étang a été pollué.

Quelle est la réglementation d'un étang de chasse ?

Quelles sont les démarches pour créer un étang de chasse? 

Depuis le 29 mars 1993, il est obligatoire d’obtenir une autorisation préfectorale pour construire une étang, si la superficie de celui-ci est supérieure à 3 hectares. Une simple déclaration en mairie suffit si le projet concerne un étang d’une superficie inférieure. 

Dans les deux cas, un document d’incidence devra être joint à la demande. 

Ces étangs sont considérés réguliers car leur construction a été autorisée, ou en tout cas n’a pas été interdite. 

Attention ! Faire creuser un étang illégalement,  sans autorisation ou déclaration préalable est lourdement puni par des sanctions administratives et/ ou pénales. 

De plus, la plupart des travaux réalisés sur un étang doivent faire l’objet d’une autorisation ou d’une déclaration, comme les opérations de vidange par exemple, ce qui complique l’entretien des étangs non déclarés. 

Quel est le statut juridique des étangs réalisés avant 1993? 

Les étangs réalisés avant 1993 avec autorisation (lois 1898 et 1964) ou sans doivent faire l’objet d’une déclaration simplifiée auprès de la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt. Cette régularisation est obligatoire et facilitera les opérations d’entretien de l’étang de chasse (prochaine vidange ou travaux de confortement des digues…). Ces étangs sont dits “réputés réguliers”. 

Attention, la procédure de régularisation d’un étang ne peut concerner les étangs ayant été hors d’eau pendant une période supérieure à deux ans ou dont la création a été expressément interdite. 

Enfin, on parle d’étangs “irréguliers” pour qualifier les étangs pour lesquels les propriétaires n’ont entrepris aucune démarche de régularisation. Les propriétaires d’étangs irréguliers peuvent faire l’objet de sanctions. 

L’administration peut aussi demander au propriétaire d’effectuer les travaux nécessaires à la mise aux normes de l’étang de chasse, ou bien exiger la suppression de celui-ci. 

Si des travaux sont nécessaires pour mettre en conformité l’étang dit irrégulier, l’administration sera plus souple sur les conditions d’exécution des travaux si le propriétaire a été à l’initiative de la déclaration de son étang que si celui-ci a été découvert lors d’un contrôle inopiné.

Quelle est la réglementation pour acheter un étang de chasse? 

Avant d’acheter un étang de chasse il est donc indispensable de connaître son statut juridique. 

Le dossier de vente d’un étang de chasse doit comprendre un certain nombre de documents précisant : 

  • sa localisation précise (code postal, coordonnées géographiques, références cadastrales etc.).
  • ses caractéristiques (date de création, équipements et bâti, surface…)
  • son statut juridique et tout document administratif pouvant prouver ce statut (autorisation préfectorale, récépissé de déclaration). 


En l’absence de ces documents, le notaire chargé de la vente peut interroger la Direction Départementale des Territoires (DDT) pour connaître le statut de l’étang de chasse. Il est aussi conseillé de vérifier in situ la conformité de l’étang avec ces documents juridiques. 

La vente d’un étang irrégulier est considérée comme un défaut de conformité non révélé dans le contrat de vente, ce qui correspond à un vice caché. L’acheteur peut demander l’annulation de la transaction ou bien conserver le bien tout en exigeant de récupérer une partie du prix de vente. 

Comme pour tout bien immobilier soumis à une injonction de travaux, si des travaux de mise en conformité ont été décidés par une autorité administrative, l’acquéreur doit en être informé avant la signature de la vente. 

Une fois l’étang de chasse vendu (ou bien légué dans le cas d’une succession), il est obligatoire de signaler le changement de propriétaire aux services de l’Etat en informant la DDT. 

Malgré l’apparente facilité à acheter un étang, il est donc indispensable de se faire conseiller par un expert afin d’acheter un étang régulier ou réputé régulier. Chaque année, de nombreux acquéreurs apprennent à leurs dépens la complexité de la réglementation sur les étangs de chasse. 

Chez Dannaud Immobilier, nous organisons chaque année la vente de plusieurs étangs de chasse, et connaissons donc parfaitement la législation qui encadre ce type de transaction. Notre expertise terrain nous permet de vous proposer des biens correspondant parfaitement à votre recherche, mais aussi de répondre à toutes vos questions. Notre connaissance juridique sécurise vos transactions, et prévient tout risque lié à la signature du contrat de vente. 

Quel est le régime d’imposition de l’étang de chasse? 

Comme l’ensemble du domaine de chasse sur lequel il peut se trouver, l’étang de chasse est soumis à la taxe foncière sur le non-bâti. Si une cabane a été construite au bord de l’étang et est présente sur le cadastre, le propriétaire devra s’acquitter de la taxe d’habitation, que le cabanon soit habitable ou non !

Créez une alerte

Recevez par email nos dernières offres correspondant à votre recherche.

Entrez le montant sans espace

En remplissant ce formulaire, je consens conformément à l’article 4 du RGPD au traitement de mes informations personnelles. J’accepte d’être inscrit aux communications de Dannaud Immobilier me permettant de recevoir de nouvelles annonces immobilières.
Pour plus d’informations : voir la Politique de confidentialité