Les domaines de chasse

Pour des raisons de confidentialité, certains domaines de chasse à vendre ne font l’objet d’aucune publicité. Ces propriétés sont présentées et vendues en OFF MARKET (sans parution internet). Contactez-nous pour ne pas passer à coté du domaine de chasse de vos rêves.

A vendre
540.600 € *

Propriété de chasse, 48 hectares, Theillay

Theillay
48 hectares

*honoraires d’agence inclus

A vendre
Prix sur demande *

Somptueux moulin restauré, 17 hectares, Sud Sologne

Sud Sologne
17 hectares

*honoraires d’agence inclus

A vendre
455.800 € *

Propriété de chasse et d'agrément, 22 hectares, Souesmes

Souesmes
22 hectares

*honoraires d’agence inclus

Vous ne trouvez pas votre bonheur dans les biens affichés ci-dessus ?
Contactez-nous afin que nous puissions vous présenter nos biens OFF MARKET (sans parution internet)

Domaines de Chasse vendus

Vendu
Prix sur demande *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse avec enclos cynégétique, 37 hectares, Neung-sur-Beuvron

Neung-sur-Beuvron
37 hectares
Vendu
519.400 € *

*honoraires d’agence inclus

Belle propriété de chasse et d’agrément, 10 hectares, Vouzeron

Vouzeron
10 hectares
Vendu
4.515.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse de prestige, 98 hectares, Lamotte-Beuvron

Lamotte-Beuvron
98 hectares
Vendu
2.205.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 174 hectares clos, Sud Sologne

Sud Sologne
174 hectares
Vendu
1.254.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 66 hectares, la Ferté-Saint-Cyr

La Ferté-Saint-Cyr
66 hectares
Vendu
Prix sur demande *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 120 hectares, 3 étangs, Isdes

Isdes
119 hectares
Vendu
1.390.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 97 hectares, Salbris

Salbris
97 hectares
Vendu
Prix sur demande *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse, 610 hectares, Rambouillet

Rambouillet
610 hectares
Vendu
1.450.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Château entièrement rénové, 8 hectares

Allier
8 hectares
Vendu
1.995.000 € *

*honoraires d’agence inclus

Propriété de chasse et d'agrément, 53 hectares, Sud Sologne

Sud Sologne
53 hectares

Nos conseils & articles à lire

Acheter une forêt : 4 points essentiels

Natura 2000 : contraintes et réglementation en Sologne

Étangs de chasse : quelles sont les contraintes liées à la Loi sur l'eau ?

Les questions à se poser avant d'acheter une propriété de chasse en Sologne

4 raisons d'acheter une propriété de chasse en Sologne

10 conseils pour entretenir votre propriété de chasse

5 étapes pour bien vendre sa propriété

NOUS CONTACTER

Précisez-nous votre projet

*Les champs comportant un astérisque (*) sont obligatoires afin que nous puissions traiter correctement votre demande. 
Conformément au RGPD, en soumettant ce formulaire, vous acceptez que vos informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de votre demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si vous le souhaitez. Vous acceptez également d’être inscrit sur la liste d’envoi de biens correspondant à vos critères ainsi qu’aux communications (Newsletters, courriers) de Dannaud Immobilier.
Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition à vos données quand vous le souhaitez. 

Pour plus d’informations : voir la Politique de confidentialité. ou contactez contact@dannaud-immobilier.fr

Acheter un domaine de chasse

Acheter un domaine de chasse constitue souvent la consécration d’une triple passion pour la chasse, le bâti et la propriété forestière. Une belle habitation entourée d’un territoire ou d’un domaine de chasse de qualité représente un idéal de vie pour la plupart des passionnés. 

Chaque année, de nombreux chasseurs investissent dans un domaine, guidés non seulement par leur passion mais aussi par la rentabilité d’un tel investissement, que ce soit à travers l’exploitation de la forêt ou par l’organisation de journées de chasse au grand comme au petit gibier. 

Désir de nature, passion pour la chasse, régime fiscal avantageux et revenus potentiels sont les motivations principales des acquéreurs prêts à acheter une part de leur rêve. Rien n’est neutre dans l’acquisition d’un domaine de chasse !

Partout en France des domaines sont à vendre, à chacune de ces propriétés de chasse correspond un profil d’acquéreur passionné : notre objectif est de créer ces rencontres. 

Pourquoi investir dans un domaine de chasse ?

La première motivation pour l’acquisition d’un domaine de de chasse est évidemment le souhait de chasser librement sur sa propriété, seul ou à plusieurs, sans louer un droit de chasse à un propriétaire ou prendre une action de chasse.

La seule limite (contrairement aux enclos de chasse) est le respect de la saison de chasse, dont les dates d’ouverture et de fermeture sont fixées chaque année par arrêté préfectoral. 

Acquérir une terre, s’engager dans la gestion cynégétique et forestière de celle-ci, pouvoir se ressourcer régulièrement dans un espace naturel et sauvage, sont les autres raisons qui conduisent à l’achat d’un domaine de chasse. 

Mais acheter un domaine de chasse ne relève pas que de l’affectif : c’est aussi un excellent investissement financier permettant de diversifier et sécuriser son patrimoine en fonction de la part de foncier (terres agricoles et parcelles boisées) qui le compose. 

Enfin la double nature de la propriété (foncière et immobilière) permet de générer différents revenus ; et le régime fiscal qui encadre les parcelles boisées est extrêmement favorable (exonération partielle d’IFI et de droits de succession, exonération des plus-values à la revente au bout d’un certain temps de détention…). 

Quel est le prix d'un domaine de chasse ?

La réponse à cette question épineuse est simple : le prix d’un domaine de chasse est celui que vous êtes prêt à payer pour l’acquérir !

Ainsi, quand certains domaines de chasse prestigieux s’échangent dans la plus grande discrétion pour des dizaines de millions d’euros, d’autres se vendent facilement et rapidement pour quelques centaines de milliers d’euros. 

Différents critères expliquent les variations de prix d’un domaine de chasse à un autre : la localisation du bien, la qualité du bâti, les caractéristiques de la parcelle et évidemment la qualité cynégétique du territoire de chasse. 

La localisation du bien

Les domaines de chasse situés à moins de deux heures de Paris (régions Centre-Val de Loire, Hauts-de-France, Normandie, Champagne-Ardenne) ont un prix à l’hectare plus élevé que dans le reste du pays. 

Certains acquéreurs privilégient aussi des régions en raison de leur pratique de chasse. Les passionnés pratiquant la chasse au gibier de passage ou gibier migrateur (pigeon ramier, grive, tourterelle des bois…) privilégieront les zones situées sur le parcours de ces oiseaux, et renonceront à un bien parfois pour quelques dizaines de km ! Ces domaines de chasse rares car parfaitement situés peuvent se négocier au-dessus du prix du marché régional et se vendent en général à une clientèle exigeante et pointue. 

La qualité du bâti

L’état général des bâtiments, la superficie de l’habitation principale, leur authenticité, la présence ou non de dépendances et d’une maison de garde forestier etc. sont les critères déterminants sur la partie immobilière de l’investissement.

Les caractéristiques de la parcelle

La superficie et la topographie de la parcelle, son accessibilité, la présence d’un ou plusieurs étangs ou encore toutes les critères liés à l’exploitation forestière (qualité et âge du peuplement, essences etc.) impacteront fortement le rendement de l’exploitation forestière et ont un certain poids dans la détermination du prix du domaine de chasse. 

Les éventuelles nuisances alentours (autoroute, usines) ainsi que l’existence d’un chemin communal qui couperait la propriété en deux contribuent à diminuer le prix du domaine de chasse.

La qualité cynégétique du territoire de chasse

Le dernier critère mais parfois le plus important est la qualité et la diversité de la faune présente sur le territoire de chasse. Connaissance et suivi des animaux et du biotope, application du plan de chasse sur la propriété… sont autant d’éléments qui certifient la qualité cynégétique d’un bien.

Un domaine de chasse correctement géré, dans le respect du Schéma Départemental de Gestion Cynégétique offre de belles perspectives de chasse. Attention cependant, si vous souhaitez chasser le grand gibier, il sera nécessaire d’orienter vos recherches vers des domaines de chasse de 150 hectares minimum. 

La chasse au petit gibier peut se pratiquer partout en France : le prix à l’hectare de ce type de propriété se situe en moyenne entre 4 000€ et 7 000€, mais dépasse facilement les 10 000€ dans les régions les plus peuplées comme en Sologne, en région parisienne ou dans les Hauts-de-France. Pratiquer la chasse au grand gibier suppose d’acheter un domaine d’au moins 150 hectares (voire plus en zone de montagne), avec un prix moyen autour de 8 000€ l’hectare. 

Quelle est la rentabilité d'un domaine de chasse ?

Même si la principale motivation des acquéreurs reste le plaisir de chasser sur leurs terres, l’acquisition d’un domaine de chasse génère des revenus appréciables qui peuvent couvrir une partie des frais d’entretien de la propriété. 

Acheter un domaine de chasse permet de générer 3 types de revenus liés à l’exploitation foncière, l’exploitation locative des bâtiments, et l’exploitation du droit de chasse et de pêche. 

L’exploitation foncière

L’exploitation des terres est la première source de revenu d’un domaine de chasse. La mise en location des terres agricoles et l’exploitation des parcelles boisées est d’ailleurs indispensable pour entretenir correctement son domaine. En fonction des revenus fonciers espérés, l’acheteur s’orientera vers tel ou tel domaine de chasse. 

Pour un acquéreur souhaitant des revenus réguliers, l’achat d’un domaine comprenant des terres agricoles ainsi qu’une forêt présentant des peuplements adultes mais pas trop âgés, sera opportun. 

En revanche, si l’objectif de l’acheteur est de profiter de l’achat du domaine de chasse pour défiscaliser massivement et rapidement, l’expert immobilier lui conseillera une forêt prête à couper afin de générer immédiatement des revenus non imposables tout en jouant sur l’écart entre la valeur immobilière d’un bois et la valeur mobilière de ce bois coupé. 

En règle générale, on considère qu’en dessous de 20 hectares de peuplement, le domaine de chasse n’a pas de réel intérêt du point de vue de l’exploitation forestière, car le volume produit sera trop faible pour intéresser un acheteur de bois. 

Une solution possible consiste alors à confier la gestion de ses bois à un Groupement forestier. 

L’exploitation locative des bâtiments

Acquérir un domaine de chasse permet aussi de tirer des revenus locatifs si l’on accepte de mettre en location sa propriété. Autrefois peu répandue, la location saisonnière de propriété de chasse est aujourd’hui en plein essor, a fortiori si la demeure est située en zone touristique. C’est le cas de la Sologne avec la proximité des châteaux de la Loire.

Souvent les heureux propriétaires profitent de leur bien durant la saison de la chasse et en organisent la location pendant le reste de l’année. D’importants revenus peuvent être tirés de ces locations saisonnières ou événementielles, en fonction des équipements et de la superficie du bien. Un revenu essentiel pour certains propriétaires, qui permet d’assurer l’entretien des bâtiments tout en faisant “vivre la propriété”. 

L’exploitation du droit de chasse et de pêche

Le dernier type de revenu possible est la location du droit de chasse ou de pêche sur votre propriété. Dans ce cas la rédaction d’un bail de chasse est indispensable pour encadrer la pratique, libre au propriétaire de fixer des quotas de prélèvement sur certaines espèces afin de respecter le plan de chasse établi. 

Les revenus dépendent alors fortement de la qualité et de la diversité du gibier : le prix de la location d’un droit de chasse peut varier de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines d’euros par hectare. Ces revenus sont considérés comme des revenus fonciers.

L’organisation de chasses privées est aussi une activité lucrative à la condition de veiller à la qualité des chasses proposées. La durée de la chasse, le nombre idéal de participants, le type de chasse et le caractère obligatoire ou non d’un guide de chasse accompagnateur sont autant de points à préciser avant d’organiser cette offre. Le nombre d’animaux pouvant être prélevés doit être à la fois respecté et cohérent avec votre territoire. Sachez enfin que les lâchers d’animaux d’élevage, s’ils ne sont pas interdits, demande un réel savoir-faire. 

Quel revenu privilégier?

A chaque acheteur son revenu de prédilection ! Certains acquéreurs souhaitent tirer le maximum de revenus possibles de leur propriété quitte à en limiter leur usage personnel, quand d’autres se contenteront des revenus de la sylviculture et des terres agricoles et réserveront leur propriété et leur droit de chasse à leur plaisir personnel. 

Acheter un domaine de chasse ne se fait pas sur un simple coup de cœur ! Si vous souhaitez tirer des revenus de votre propriété, les conseils d’un expert en gestion immobilière et foncière vous seront précieux. 

 

Comment acheter un domaine de chasse ?

Premier réflexe : se faire conseiller par un expert de ce type de bien

En questionnant vos attentes, vos pratiques de chasse, vos contraintes géographiques et votre projet d’exploitation, celui-ci précisera votre besoin et définira avec vous le type de propriété qui vous convient.

Le reste est une histoire de patience… et de coup de cœur ! 

Parfaitement au fait de votre recherche, l’expert immobilier mobilisera son réseau et organisera la visite de domaines de chasse qui correspondent à votre demande jusqu’à ce que vous trouviez le domaine de chasse dont vous rêviez. 

A chaque visite, il est indispensable de questionner l’expert qui vous accompagne : exploitation des parcelles boisées, entretien du bâti, éventuels travaux à chiffrer, présence de certaines espèces, prélèvements de l’année précédentes, réglementation locale… toutes les questions sont bonnes à poser et aucune ne doit mettre l’agent immobilier en difficulté.

Accéder au off-market grâce à un agent immobilier professionnel et expert du secteur. 

Scruter quotidiennement les annonces ne suffisent pas : la plupart des biens se vendent très rapidement, sans aucune publicité, grâce au réseau des agents immobiliers ou via le bouche-à-oreille. C’est le off-market

Par souci de confidentialité ou parce qu’elles constituent de réelles opportunités financières, certaines propriétés ne sont jamais présentées en agence ou sur internet. 

Dans ce cas l’expert choisit de présenter le bien à une poignée d’acquéreurs dont les critères correspondent aux souhaits du vendeur. A peine rentrée en mandat, la propriété est visitée par quelques privilégiés, et se vendra souvent en quelques jours. 

Bénéficier de l’expertise et du réseau d’un agent immobilier spécialisé dans la vente de domaine de chasse permet de réaliser de très belles opérations immobilières tout en sécurisant son investissement. 

Chaque année notre agence Dannaud Immobilier met en relation des vendeurs avec des acquéreurs sérieux, désireux d’acheter une propriété de chasse dans les plus belles régions françaises. 

Créez une alerte

Recevez par email nos dernières offres correspondant à votre recherche.

Entrez le montant sans espace

En remplissant ce formulaire, je consens conformément à l’article 4 du RGPD au traitement de mes informations personnelles. J’accepte d’être inscrit aux communications de Dannaud Immobilier me permettant de recevoir de nouvelles annonces immobilières.
Pour plus d’informations : voir la Politique de confidentialité